All content copyright
© Laudator - 2015

Bio

Né à Dakar, Laudator a étudié la photographie à l’école Louis Lumière et au CE3P à Paris.
Après ses études, il s’installe dans cette ville où il ouvre son studio de prises de vue. Ses premières publications dans les magazines, avec un reportage photo sur les Arts Éphémères en Lieux Publics : performances, événements artistiques, spectacles de rue donnent lieu à l’obtention d’une bourse du Ministère de la Culture. Il consacrera 3 à 4 années à ce reportage et dans cette période il photographie près de 300 artistes dans une dizaine de pays européens.
En 1988, la RATP produit à Paris deux grandes expositions sur son travail. La première est présentée en solo, en plein cœur de la capitale, à la station Chatelet/Les Halles. La seconde tournera en France, au Québec et au Japon, pendant deux années. Elle sera présentée à l’occasion d’expositions solo ou collectives, dans différents Lieux Publics : musées, galeries, festivals…
Ses premiers pas en photographie numérique remontent à 1991. Laudator les pratique sur une beta 0.7 américaine de Photoshop. Programme d’Adobe sur lequel il entame une autoformation qu’il poursuivra avec les différentes évolutions du logiciel.
C’est au début des années 2000 que la palette graphique s’inscrit d’une manière beaucoup plus présente dans son travail et devient progressivement son outil principal : « Aujourd’hui j’ai oublié comment les enchainements ont fait qu’à un moment j’ai senti le besoin de prendre mes photos, de les découper, de les faire bouger, tourner et se rencontrer entre-elles pour créer de nouvelles images. Je me suis dirigé tout naturellement vers ce nouveau médium du collage d’images et du photomontage. Activité que j’exerce actuellement avec mes créations d’images pour la presse, l’édition et la communication ». Laudator – L’art du collage à l’aube du 21e siècle.

Laudator travaille aujourd’hui pour des clients comme Le Monde, Science & Vie, Citroën, Aviva, Nike, Levi’s, Fleuve Noir, J’ai lu, Eyrolles, BBDO, Mac Cann Erickson, Duke-A Razorfish Company… Il a participé à de nombreuses expositions de groupe ou en solo. Récemment ses images de la nouvelle série Daydream – 2009/2011 – ont été exposées à la galerie Théo de Seine à Paris, au cœur de Saint Germain-des-prés, à l’occasion du mois de la Photo.